VOIR LE MONDE DIFFÉREMMENT



Pour ma formation de professeur de yoga, j’ai dû lire le livre « Les chakras, roues de la vie » de Judith Anodea. Avant ma découverte du yoga, j’étais très fermée sur tout ce qui n’était pas familier pour moi. Autant dire que quand j’entendais le mot chakra, j’associais ce mot avec des gens très perchés et consommateurs de substances hallucinogènes qui n’avaient rien d’autre à faire qu’inventer des mondes magiques et dénoncer le système actuel.



La pratique du yoga m’a ouvert les yeux sur beaucoup de choses. Non seulement elle m’a permis de retrouver ma connexion avec mon corps, elle a été cruciale dans mon ouverture d’esprit.


Je suis venue en France parce que je voulais suivre les pas de Marie Curie depuis que j’avais 9 ans. Depuis toute petite j’adorais les sciences. Sans surprise, j’adorais l’esprit cartésien des français. Et en 2015, une blessure chronique m’a montré que la médecine occidentale et cette approche scientifique pouvait avoir des limites. J’ai consulté environ une dizaine de médecins et spécialistes qui ne trouvaient pas la cause de mes douleurs et incapacité de courir. Je savais que quelque chose clochait chez moi, que mon corps n’allait pas bien et que ça ne pouvait pas qu’être dans ma tête parce que je sentais physiquement quelque chose.


Après une période difficile où j’ai dû faire face à mes démons, quelqu’un m’a introduit au Hatha yoga. La pratique des asanas (postures) m’a permis d’écouter mon corps, d’apprendre à déchiffrer les messages qu’il m’envoyait (de fatigue, d’anxiété, de peur, de douleur, de tension…). Et pendant que mon corps guérissait, petit à petit, mon esprit a commencé à s’ouvrir. Je me suis intéressée aux philosophies de l’est, aux médecines alternatives, aux approches et visions différentes des autres civilisations et je suis restée bouche bée. D’abord parce que, même si j’ai honte de l’admettre, ça ne m’était pas venu à l’esprit que d’autres personnes pouvaient voir le monde différemment. Je n’étais pas consciente à quel point ma vision des choses était étroite. Et puis, j’ai découvert que d’autres systèmes étaient beaucoup plus holistiques que la médecine occidentale.


Le système des chakras était une nouvelle façon de voir notre développement psychologique et de traiter ensemble ce qui se passe sur nos pensées et sur notre corps physique. Il s’agit, tout simplement, d’une nouvelle méthode qui nous aide à avancer dans notre développement personnel, en prenant en compte la relation que nous avons avec notre corps.




Ainsi, il existe 7 chakras qui correspondent chacun à un aspect de notre vie intérieur et notre façon d’interagir avec le monde. Chaque chakra a un rôle qui nous permet de remplir un besoin spécifique (par exemple, le chakra racine pour la survie et les besoins primaires, le chakra gorge pour la communication avec les autres…). Si l’on regarde de près, le système de chakras ressemble beaucoup à la pyramide de Maslow, sauf que ce premier relie aussi chaque besoin à une partie du corps.


Aujourd’hui, même si je n’ai pas encore trouvé, d’après mon expérience personnelle, un lien direct entre ma capacité à faire des backbends (flexions en arrière) et ma capacité à aimer et démontrer cet amour, je suis persuadée que notre corps est comme une toile où se dessinent et se matérialisent nos émotions et nos pensées.


Maintenant, je suis plus ouverte à la possibilité que d’autres explications sur le monde existent en dehors des formules mathématiques ou en dehors des laboratoires scientifiques. Ce n’est pas parce que nous avons toujours expliqué le corps comme un ensemble de muscles, os, ligaments, etc. que nous ne pouvons pas regarder ce même objet en partant d’autres définitions, d’autres éléments.


La pratique du yoga nous aide à accepter que d’un jour à l’autre, une posture peut changer ; que les sensations sur une posture peuvent aussi dépendre de notre état émotionnel au moment où on la pratique ; que je peux faire une posture que mon voisin de tapis ne pourra pas faire et vice-versa, parce que même si nos corps sont composés de la même façon, ils sont très différents ; que même si je trouve qu’un style de yoga n’est pas pour moi, cela ne veut pas dire que ce n’est pas du yoga ; qu’il y a de la place pour tous les styles de pratique et de yoga ; qu’il y a de place pour tous les corps dans une salle de yoga ; qu’il y de la place dans notre corps pour héberger et exprimer toutes nos émotions ; qu’il y a assez de place pour avoir chacun sa vision du monde et son explication de l’univers.


#YOGA #yogatoulouse #yogaphilosophie #chakras #ouverturedesprit #developementpersonnel #bienetre #chakra

+33 (0)6 24 27 12 90

  • Noir Icône YouTube

©2020 par Laura Arley. Créé avec Wix.com